Chargement ...

Actualités

Optimisez vos impôts avec le dispositif Duflot Pinel en 2018

ATM - Dispositif Duflot Pinel

Optimisez vos impôts avec le dispositif Duflot Pinel en 2018

Le dispositif Duflot Pinel offre une réduction d’impôt lors de l’achat d’un bien immobilier neuf, à condition, qu’il soit mis en location pendant 6 ans au minimum.

La défiscalisation Pinel permet donc de baisser son impôt sur le revenu tout en devenant propriétaire d’un investissement locatif.

A qui s’adresse ce dispositif ?

Tous les contribuables français résidant en France et payant leurs impôts en France peuvent bénéficier des dispositions de la loi Pinel pour réduire leur imposition.

Quels sont les avantages liés à la loi Pinel ?

  • Un taux de réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 21%

La loi Pinel est avant tout un dispositif de défiscalisation. A ce titre elle offre un ’avantage fiscal à chaque contribuable français qui souhaite investir dans un bien immobilier neuf et qui s’engage à le louer pour une période de 6 ans minimum. Avec possibilité de l’allonger de deux fois 3 ans, la durée peut être également de 9 ans puis 12 ans maximum. Evidemment plus la durée est longue plus l’avantage fiscal est important. Le pourcentage de déduction fiscale des impôts étant proportionnel à l’engagement de location pris.

La réduction d’impôt est de :

  • 12 % du montant de l’investissement sur 6 ans.
  • 18 % du montant de l’investissement sur 9 ans.
  • 21% du montant de l’investissement sur 12 ans.

La loi Pinel vous permet également de faire 2 acquisitions maximum par an dans la double limite de 300 000€ et de 5500€ du m².

Exemple d’investissement en Loi Pinel

Par exemple, pour un investissement de 300 000 € sur 12 ans, la réduction d’impôt totale est de 63 000 € soit 6000 € par an pendant 9 ans et 3000 € par an pendant les 3 ans supplémentaires.

  • La possibilité de louer à sa famille

Alors que cela n’était pas le cas avec la loi Duflot, la loi Pinel est applicable pour les locations à la famille.
Les parents peuvent donc acheter un logement neuf pour y loger leur(s) enfant(s) tout en bénéficiant des avantages fiscaux du dispositif Pinel, à la condition que le locataire ne soit pas inclus dans le foyer fiscal.

  • Préparer sa retraite

À l’expiration de la période légale de location du logement, le propriétaire dispose de son bien comme il le souhaite. Il peut alors continuer à le louer pour toucher des revenus complémentaires, le revendre pour récupérer une plus-value ou encore l’occuper en tant que résidence secondaire ou principale.

Pinel en 2018, ce qui change…

Rien ne change quant aux obligations et avantages respectifs des investisseurs bailleurs, toutefois tous les secteurs ne sont plus éligibles. Le législateur a recentré le dispositif sur les zones A, A bis et B1. Quant aux zones B2 et C2, un dispositif transitoire est prévu : l’investissement locatif continuera à s’appliquer aux logements situés dans ces zones et bénéficiant d’un agrément, dès lors que les Permis De Construire ont été délivrés au plus tard le 31/12/2017 et que les logements soient acquis définitivement au plus tard le 31/12/2018.

 

Ci-dessous, vous trouverez la liste complète des zones concernées par le zonage Duflot Pinel :

A bis : Paris ainsi que ses 29 communes environnantes

A : La Côte d’Azur, l’Île de France et la partie française de l’agglomération Genevoise.

B1 : La totalité des métropoles de plus de 250.000 habitants, la grande couronne parisienne, et quelques villes où les prix de l’immobilier sont élevés (Bayonne, Saint-Malo, La Rochelle, Annecy, Chambéry, Cluses, la Corse ainsi que les autres îles non reliées au continent, mais aussi les départements d’Outre-Mer).

B2 : Les villes de plus de 50.000 habitants et celles ayant obtenu un agrément spécial de la part de la Préfecture.

C : Reste du territoire, non éligible à la loi Pinel jusqu’en 2016, sauf exceptions en 2017 et en 2018.

 

Contactez-nous pour plus d’informations !